Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les Red Lions ont déménagés !

 

http://pranahuti.files.wordpress.com/2010/02/demenagement.gif 

 

Pour voir notre nouveau site web, rendez-vous sur  

redlions94.fr

Rechercher


baby-milo-rond

 

rond-khamsa

 

rond-lgbt1

 

rondxxx

aarouge.jpg

http://idata.over-blog.com/2/32/23/42/autres-images/1000F5.gif

Contact


redlions94 AT hushmail.com

Action Antifasciste







http://idata.over-blog.com/2/28/18/98/boutnpelenopfr.gif








RS2F

Catégories

Red Webradio 94


16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 17:23

travaux

 

Pour voir la nouvelle version de notre site cliquez ici :

 

Redlions94.fr

Published by Red Lions 94 - dans Visuels
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 05:00

 

 

Depuis près de trois ans des militantEs écologistes, antifascistes et habitantEs des alentours de la ville de Khimki (banlieue nord de Moscou, Russie) combattent le projet de construction d'une autoroute reliant Moscou à Saint-Pétersbourg. Cette auroute traverserait et donc détruirait  la forêt de Khimki, parc naturel de 1000 hectares, avec notamment des chênes centenaires. Il est important de noté que ce projet est financé par une filiale russe de l'entreprise française Vinci.

Nous reproduisons l'article du site La Terre d'abord (qui a parlé à plusieurs reprises des actions de contestation et de la répression dont son victime les militantEs de Khimki) qui relaie l'appel à la solidarité internationale avec les prisonniers de Khimhi. 

 

Une campagne internationale est lancée en solidarité avec les prisonniers de la bataille de Khimki ! La Terre d’abord relaie cet appel et appelle ses lecteurs et lectrices à soutenir cette campagne !

Une campagne pleine de sens sur tous les points. La conception de construire une autoroute à travers une forêt, pour ensuite la tronçonner petit à petit, est exactement ce qu’il faut combattre pour reconnaître enfin que la nature a une valeur en soi.

L’entreprise qui doit s’occuper du chantier est une filiale de l’entreprise Vinci… Qui est le numéro un mondial de la construction et des concessions d’autoroutes, de ponts, de parkings, de réseaux d’énergie…

C’est tout un symbole du caractère international mais donc aussi français du bétonnage. C’est pour le profit que l’on bétonne… C’est pour le profit qu’il est prétendu que le béton est « civilisé » et la nature « barbare. »

Il s’agit aussi de montrer sa solidarité avec des gens qui mettent leur vie en jeu en défendant la forêt, puisqu’ils doivent faire face à un Etat ultra-répressif et aux commandos fascistes.

La Russie est en effet un pays où les commandos fascistes sont très actifs : rien que dimanche dernier (le 29 août) un commando d’une centaine de nazis ont attaqué un festival rock à la barre de fer, allant jusqu’à poignardant une jeune de 14 ans.

Les commandos fascistes agressent ainsi les opposants à l’autoroute, et à ce titre une émeute antifa avait eu lieu contre les bâtiments administratifs. Rappelons au passage que non seulement la forêt de Khimki avait été le lieu où l’avancée nazie en URSS avait été stoppée, mais que le mémorial aux partisans a justement été détruit pour permettre la construction de l’autoroute.

L’Etat russe réprime bien évidemment sans cesse les opposants, généralisant les coups de pression.

Et si d’un côté le président russe Medvedev a apparemment pris le contre-pied de son premier ministre Poutine en décidant de « geler » le projet d’autoroute (voir la vidéo mise sur son blog le jeudi 26 août…)

« Bien que la construction de l’autoroute ait fait l’objet d’une décision gouvernementale ad hoc et de délibérations judiciaires, nos citoyens, dont les représentants des partis politiques à commencer par Russie Unie jusqu’aux mouvements d’opposition, les associations sociales et les experts estiment que ce projet a besoin d’un examen supplémentaire. »

….de l’autre côté, quelques jours après, le dimanche, l’activiste Nikita Tchernobajev a été arrếté dans la banlieue de Moscou pour participation à l’émeute antifa et il a été torturé, notamment avec un sac autour de la tête pour l’empêcher de respirer. Il est désormais à l’hôpital.

Voici l’appel de la campagne internationale :

Liberté pour les otages de Khimki!

Appel à des Journées d’action internationales pour Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov

Les 17-20 septembre 2010

Le 28 juillet 2010 plus de 200 personnes, jeunes antifascistes et anarchistes ont mené une manifestation spontanée devant la mairie de Khimki (la banlieue nord de Moscou), à la défense de la forêt de cette ville qui a été abbattu au profit du grand business. L’action lors de laquelle plusieurs vitres ont été brisées, a trouvé un large écho.

De leur côté, les autorités y ont répondu par des répressions. Au lendemain de l’action deux militants des mouvements sociaux connus, Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov ont été arrêtés. Ils sont menacés de 7 ans de prison pour vandalisme bien qu’il n’y ait pas de preuves de leur complicité à des actes illégaux. D’autres militants, surtout des antifascistes, subissent des poursuites policières.

La lutte pour la conservation de la forêt de Khimki dure déjà depuis trois ans. D’après les projets des autorités, c’est à travers de cette forêt que doit être construite l’autoroute à péage Moscou-St-Petersbourg, la première de tel type en Russie; ce qui menera à une dégradation de la situation écologique locale et privera les moscovites et les banlieusards d’une zone de recréation en plus.

Malgré l’existence des plans alternatifs pour l’autoroute qui permettraient de se passer d’une déforestation et au dépit des protestations actives des écologistes et de la population locale, les autorités ont refusé d’y prêter l’oreille. Au contraire, elles ont fait plusieurs démarches visées à imposer le silence aux contestateurs.

Plus d’une fois les autorités de Khimki (en concertation avec la compagnie de bâtiment chargée des travaux) ont recouru à la violence contre les défenseurs de la forêt de la ville: en négligeant l’opinion publique, en refusant de permettre des actions de protestation, en appellant les nationalistes à disperser les piquets des écologistes et des habitants de la ville, en arrêtant illégalement et en attaquant les journalistes.

Les “personnes inconnues” ont mutilé le rédacteur en chef du journal local “Khimkinskaïa Pravda” Mikhaïl Beketov qui avait âprement critiqué les autorités, et ils ont assassiné le metteur en pages d’un autre journal d’opposition, Sergueï Protazanov.

Après l’action du 28 juillet 2010 la police russe et les services secrets ont déclenché une chasse aux antifascistes sans précédents. Les personnes une fois signalées à l’attention du Centre anti-extrémiste et du Service fédéral de sûreté (l’ex-KGB) en tant qu’antifascistes, sont amenées de force aux interrogatoires, les visites à domicile illégales se tiennent chez eux; il y a des cas des pressions physiques atroces pour arracher des dépositions dont l’instruction a besoin.

Ayant peur d’une vague montante des protestations contre la déforestation, les autorités ont enfin reculé en exprimant la volonté de reviser le projet de l’autoroute. Mais il n’y a pas lieu de crier victoire. Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov sont toujours en prison sans droit, pris en ôtage par les autorités.

A la fin septembre se tiendra la prochaine audience pénale qui devra prononcer sur une mise en liberté d’Alekseï et de Maxime dans l’attente du jugement. Tous ceux qui s’inquiètent de leur sort, doivent faire tout leur possible pour les arracher de la prison. La Campagne pour la mise en liberté des ôtages de Khimki appelle à des Journées d’action internationales les 17-20 septembre 2010 pour mettre de la pression sur les autorités russes en vue d’obtenir la libération d’Alekseï et de Maxime.

Nous appelons à organiser des manifestations devant les ambassades, les consulats, les missions économiques et culturelles de la Fédération de Russie, aux événements publics et culturels qui ont des rapports à la Russie, tout comme d’envoyer des télécopies et des lettres au tribunal, au Parquet et au gouvernement russes (la journée principale de la campagne fax sera lundi le 20 septembre).

Les adresses nécessaries et les détails supplémentaires sur les répressions en Russie seront bientôt communiqués. Vous pouvez les trouver aussi sur notre site web: http://khimkibattle.org en anglais, allemand, français et russe.

Unissez-vous à l’action!

Campagne pour la mise en liberté des ôtages de Khimki

Tel.: +7 (915) 053-59-12

http://khimkibattle.org

Les transferts d’argent en Russie étant assez fastidieux, un compte en banque en Allemagne a été ouvert afin de permettre d’exprimer sa solidarité financièrement :

A. Hoffmann | Kto.-Nr. 408352201
Postbank Hamburg | BLZ 20010020
Stichwort / mot-clef : Russland

Vous pourrez oici deux bannières et une image animée qu’il est possible de reprendre sur les sites et les forums afin d’exprimer sa solidarité (on peut par exemple mettre un lien avec cette page-ci: http://laterredabord.fr/?p=6311) ou bien plus directement avec la page en française du site russe de solidarité : http://khimkibattle.org/?lang=fr

 

 

Voici  le tract au format PDF version impression écrit par le site La Terre d'abord !

 

 

 

Vous trouverez des visuel sur le site LTD (ici) pour mettre sur vos sites afin de lancer la campagne de solidarité internationle ! 

 

Published by Red Lions 94 - dans Ecologie
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 05:00

 

Nous vous avions déja présentez le clip de Long distance runner de Promoe rappeur suédois Vegan Straight Edge

Published by Red Lions 94 - dans Musique
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 12:00

poney choisyCe week-end avait lieu la fête de Choisy-le-Roi dans le parc de l'ancienne mairie. Les masses populaire apprécient beaucoup ces fêtes car cela est l'occasion de se retrouver, de vivre ensemble, de s'épanouir grâce à des spectacles ou de la culture et de rencontrer du monde. De plus le fait d'être dans un parc et l'ambiance chaleureuse permet d'échapper quelques instant à la réalité quotidienne... Malheureusement la réalité revient à nous immédiatement en quittant la fête, on peut même dire qu'on la prend en pleine face, puisque la première chose que l'on revoit en quittant le parc c'est l'environnement immonde de la dalle bétonné de Choisy-le-Roi et de ses tours.

 

Mais finalement cette fête n'a pas grand chose de populaires puisque très peut des initiatives y sont l'œuvre des gens eux même et surtout on s'y promène de façon très « consommatrice »... Ceci est inévitable puisque les institutions ne peuvent pas favoriser le pouvoir populaire. Leur raison d'être est justement contre le Pouvoir au Peuple.

 

Malgré tout, la culture populaire parvient à s'y exprimer partiellement, cela se voit par exemple sur des ateliers de création d'instruments de musique pour enfant avec du matériel de récupération ou même d'une certaine manière avec la superbe prestation du chanteur Ben l'Oncle Soul et de son équipe le dimanche soir.

 

Mais ce qui prédomine dans ce genre de rassemblement, c'est que se sont surtout les personnes qui ne conçoivent le monde que d'un point de vue capitaliste qui véhiculent leur idéologie. Et cela s'exprime particulièrement sur le plan culturel ce qui permet à l'idéologie des classes dominantes de pénétrer dans les masses populaires, d'autant plus que cette fête est plus ou moins incontournable, en raison de ses nombreux aspects positifs (surtout quand il fait très beau temps comme ce weekend) et de la rareté de ce genre d'évènement.

 

Et quel est cette culture justement ? C'est la culture capitaliste de la domination et de l'exploitation, c'est la culture de destruction de la nature.

 

Une des principales animation de la fête était de proposer au enfants des balades à dos de poney ou de... dromadaire !

 

Les dromadaires sont une espèce de chameaux vivant de l'Afrique du Nord et au Moyen Orient. Quoi que l'on pense de l'exploitation de chameaux partout dans le monde, ce qui est sur c'est que ces deux pauvres animaux n'avait rien à faire sous le climat de Choisy-le-Roi ce Week end.

 

dromadaire choisy

 

Les dromadaires était sur-stressés car il était séquestrés dans un espace confiné et des personnes étaient en permanence autour d'eux, essayant de les toucher, leur criant dans les oreilles, etc. Le fait que les dromadaires essayaient de s'échapper à plusieurs reprises est une preuve indéniable que leur présence à cette fête est une souffrance.

 

Cette souffrance est plus qu'inutile. Elle relève de l'idéologie capitaliste qui pense que l'on peut tout dominer pour son propre « plaisir », qu'il s'agisse de la domination de la classe ouvrière ou de la domination de la nature, ou bien ici de la domination des animaux.

 

Les humains on une grande responsabilité vis à vis des chameaux exploités depuis au moins 4000 ans, que cela soit pour le transport, leur lait, leur cuir, leur viande ou même pour des combats. Seul quelques centaines d'individus vivent encore à l'état sauvage principalement dans les déserts asiatiques entre la Chine et de Mongolie (certaine sources affirment même que ces chameaux sauvages sont en fait des animaux qui on été libérés car ne servant plus).

 

Et c'est en fait la même chose pour les poney. Ces animaux sont aussi exploités par les humains depuis très longtemps, notamment dans l'agriculture mais aussi plus récemment dans les mines de charbon ou aujourd'hui pour le « loisir ».


Il est intolérable à nos yeux que l'on puisse vouloir satisfaire ou détendre les enfants en asservissant des êtres vivant de la sorte. Les pauvres poney de la fête de Choisy-le-Roi était soumis à une pression constante puisque les éleveurs profitent du fait qu'ils soient sans défense pour laisser tout le monde les approcher, les encercler, les toucher, leur crier dans les oreilles, etc. Le pire étant certainement que les poney n'avaient même pas de quoi se retourner pour voir ce qui se passe, la corde qui les retenaient à la grille du parc étant tellement courte.

Cette barbarie envers des êtres vivants sensibles est inexcusable. Nous avons la certitude que l'humanité saura évoluer et redonner leur dignité à tout ces animaux asservis, exploités et humiliés. Et c'est pour cela que nous prônons l'éthique vegan qui est le seule mode de vie envisageable pour l'avenir de l'humanité et de la planète.

 

Mais nous avons aussi la certitude que ce changement ne se fera pas sans confrontation avec la culture dominante. Par exemple, il faut bien comprendre que des personnes comme celles qui tenaient l'exposition la basse cour des animaux du Val de Marne pendant la fête de Choisy-le-Roi refusent tout changement et seront prêtes à tout pour justifier leur activité morbide.

 

La basse cour du Val de Marne est une entreprise qui exploite des animaux et en fait des expositions pour les vendres. Ces expositions relèvent concrètement de la barbarie car les animaux (des oiseaux et des lapins principalement) sont continuellement enfermés parfois à plusieurs dans des minuscules cages avec comme seul horizon le flot continue de visiteur les observant. En plus de l'humiliation intolérable, les pauvres animaux doivent subir le bruit, ainsi que la lumière et les odeurs qui ne leur correspondent certainement pas.

 

basse_cour_choisy.jpg

 

Les masses populaires devront se confronter à des personnes comme les responsables de cette basse cour qui se vantent d'un rôle prétendument progressiste en faisant découvrir la soit disant nature aux enfants des villes.

 

Nous avons justement besoins de nous opposer au métropole bétonnées dans lesquels nous avons grandit, mais ce n'est certainement pas pour retourner vers l'enfer des campagnes détruites par l'agriculture intensive, la pollution, rongées par le chômage et l'isolement culturel.

 

Nous ne voulons pas retourner en arrière vers un passé mythifié. Au contraire, il est impératif de développer une nouvelle culture qui se tourne de manière positive vers la nature et tout les être vivants de la planète.

 

Et justement, en programmant le spectacle du « groupement de libération des arbres » la ville de Choisy-le-Roi montre à quel point elle appartient au vieux monde capitaliste et à sa culture méprisante vis à vis de la biosphère.

 

Ce spectacle « humoristique » et acrobatique est en fait une moquerie honteuse contre le mouvement écologiste et toutes les personnes lutant pour améliorer leur conditions de vie.

 

La représentation se déroule dans un arbre et met en scène des caricatures d'écologistes voulant sauver un arbre « en grève de la sève » et interpèlent le publique appelés « les militants » en tournant en dérision des slogans de manifestations syndicales.

 

Il faut rappeler qu'il existe réellement des écologistes lutant pour empêcher concrètement la destruction d'arbres par les capitalistes pour le profit comme c'est le cas en ce moment dans la banlieue de Moscou. Les militantEs qui s'opposent à la destruction de la forêt de Khimki pour faire passer une autoroute subissent la répression de l'Etat russe et sont harceléEs par les fascistes (nous en reparlerons prochainement pour le lancement de la campagne internationale de solidarité).

 

nature.png

 

Confrontons nous au vieux monde capitaliste !

Assumons une nouvelle culture positive et moderne !

Redonnons leur dignités au animaux !

Red Lions 94

 

 

 

Published by Red Lions 94 - dans 94
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 05:00

travaux.jpgCela va bientôt faire deux ans que les Red Lions 94 existent. Le développement de notre groupe ne s'est pas fait en ligne droite. Nous nous sommes longtemps cherchés et en se confrontant à la réalité, nous avons beaucoup changé, laissant de nombreuses choses de coté tout en assumant petit à petit de nouvelles valeurs et idées.

 

Finalement les deux points constitutifs de notre identité et qui n'ont cessé de se renforcer depuis la naissance de notre groupe sont d'une part la volonté de s'ancrer véritablement dans la partie sud du Val de Marne (de Créteil à Arcueil, de Orly à Ivry) ainsi que la mise en avant d'une culture antifasciste moderne et populaire.

 

Les échanges que nous pouvons avoir en ce moment, que cela soit en tant que Red Lions ou bien à titre individuel nous montrent que notre ligne est correcte. Notre discours est globalement bien reçu chez les personnes assez jeunes (16/25ans) vivant en banlieue, plutôt des femmes ou des hommes qui ne sont pas des gros "machos", et issues des classes populaires. Parallèlement, nos positions irritent systématiquement des personnes de milieux plus aisés, des universitaires, des associatifs ou des militantEs de la vieille êxtreme gauche.

 

Tout ceci est positif, surtout vu les difficultés auxquelles nous avons eu à faire. Nous nous sommes crées avec l'idée en tête que les fascistes sont bien plus développés que nous ; que l'extrême gauche française est moribonde et culturellement arriérée et surtout qu'il n'y a pas en France de dynamique organisé qui rompt avec le capitalisme.

 

Toutefois cela met en lumière notre extrême retard par rapport à l'urgence de la situation. L'actualité récente nous montre que, même si la route est la bonne nous ne sommes qu'au début du chemin. Que cela soit la guerre ouverte menée contre les Rroms par l'Etat raciste (avec en autre l'expulsion récente des familles des bidonvilles de Choisy), l'explosion des actes racistes et des discours pogromistes, la dégradation fulgurante des conditions de vie des masses populaires ou l'aggravation sans précédent de la crise écologique, tout cela fait que nous devons redoubler de force et de détermination dans notre combat quotidien.

 

Le but des Red Lions 94 n'est pas d'intégrer de nouvelles personnes dans notre groupe mais plutôt de favoriser le foisonnement d'initiatives antifascistes, populaires et autonomes. Notre site internet à donc une fonction très importante à nos yeux. Il s'agit d'abord d'un outil formidable pour participer à l'émergence d'une nouvelle culture populaire en rupture complète avec le vieux monde capitaliste. C'est aussi un moyen de lutter concrètement au quotidien en diffusant des documents pratiques et des analyses, ainsi qu'en traitant de l'actualité du 94.

 

Nous avons donc décidés d'entamer la "saison" 2010/2011 en se dotant d'un nouveau site internet dans un style moins "blog amateur" mais plus sérieux. Il s'agit pour nous de passer un cap, d'assumer un saut qualitatif.

 

Nous allons proposer plus de documents concrets en lien avec la réalité locale. Notre but est aussi de mettre en place un outil qui aura pour but de de résoudre la contradiction entre le fait que de nombreuses personnes soient intéressées par ce que l'on fait mais ne se lancent pas pour autant matériellement dans la bataille.

 

Nous allons donc changer d'hébergeur web. Ainsi, il se peux que durant quelques jours, plus rien ne s'affiche à l'adresse redlions94.fr Toutefois l'ancienne version du site sera toujours visible à l'adresse redlions94.over-blog.org et cela même une fois que notre nouveau site sera hébergé à l'adresse redlions94.fr

 

N'aie pas peur de te lancer dans la bataille,

Organise toi, monte ton groupe autonome et lutte !

Vive l'autonomie populaire, pour le pouvoir à la base !

Red Lions 94, septembre 2010.

 

stick rl tag5

Published by Red Lions 94 - dans Antifascisme
commenter cet article
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 05:00

http://lh3.ggpht.com/_ucuG_qs0Adc/TH2QsT54vUI/AAAAAAAAABc/Fzi97gVY4PE/tomate-cerise.jpg

Published by Red Lions 94 - dans Visuels
commenter cet article
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 05:00

 

Voici une nouvelle série d'articles pour célébrer la mémoire des antifascistes liéEs au Val de Marne dont nous avons connaissance ! Nous avons choisi de les présenter les jours de leurs aniversaire de naissance.


jean-compagnon.jpeg

 

Jean Compagnon est né le 29 août 1919 à Soisy sur Seine (91) et a grandit à Ivry sur Seine. Son père était ouvrier serrurier et sa mère sa mère employée de bureau. Il a adhéré aux Jeunesses Communistes (JC) à 18 ans et il en fut l'un des dirigeants nationaux dès 1939.

 

Jean Compagnon est un héros de la résistance antifasciste ; son nom de résistant était petit Jean.

 

Dès le mois de décembre 1940, il s'occupait du tirage de L'Avant-Garde ouvrière et communiste, le journal des JC devenu clandestin suite à son interdiction par les nazis, dans une cave à Vitry sur Seine. Il fut membre de la direction nationale des Jeunesses Communistes clandestines en avril 1941 jusqu'à son arrestation le 17 juin 1942.

 

Jean Compagnon fut l'un des fondateurs de l'Organisation Spéciale (l'OS) - l'organisation de lutte armée communiste qui donnera naissance aux Francs-Tireurs et Partisans (FTP) - dans le secteur banlieue-sud de Paris.

 

Il est au moins à l'origine de l'organisation du déraillement d'un train allemand à Lagny (77) en septembre 41 et de l'incendie d'une usine à Vitry sur Seine. Il a notamment participer à la protection d'une manifestation de femme (« manifestation de ménagères ») rue Daguerre à Paris le 1er aout 1942 ; lorsque les soldats allemands et la police on voulus arrêter les manifestantes, les FTP on ouvert le feu et abattus plusieurs policiers.

 

Il a été arrêter le 18 juin 1942 alors qu'il vivait clandestinement dans le XIIIe arrondissement sous le noms de Jean-Louis Bonnet, très probablement dénoncé par un traitre. La police française l'a ensuite remis aux autorités allemandes.

 

Jean Compagnon à été fusillés par les nazi le 11 aout 1942 au Mont Valérien (92) avec plusieurs autre camarade antifascistes. Il avait à peine 23 ans.

Published by Red Lions 94 - dans 94
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 06:00

women_are_heroes.png

Published by Red Lions 94 - dans Visuels
commenter cet article
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 05:00

 

 

Lyrics et traduction :   

 

Changes - Joy Denalane feat. Lupe Fiasco

 

Joy :

There's so many things to say right now  Il y a tellement de choses à dire pour l’instant
I got so much on my mind J’en ai tellement à l’ esprit
Look at what is going down Regardez ce qui se passe
How much higher can we climb Jusqu'ou pouvons nous évoluer ?
The system that we're living in Le système dans lequel nous vivons
Depends on poverty and greed Dépend de la pauvreté et  de la cupidité
But people don't need charity Mais les gens n’ont pas besoin de charité
It's justice that we need C’est de justice dont nous avons besoin 

Pré-refrain :
There's disrepair Il y a un état de délabrement
It's surrounding you C’est autour de vous
And it's worse than it's ever been Et il est pire qu’il ne l’a jamais été
We'll overcome Nous allons triompher
Overcome the things they do Triompher les choses qui le constituent
We're halfway there Nous sommes à mi-chemin
Cause we know the truth Parce que nous savons la vérité
But living is another thing Mais vivre c’est autre chose
We'll overcome Nous allons triompher
Overcome the things they do Triompher sur les choses qui le constituent
Lift your voice and sing Levez la voix et chantez 

Refrain :
A change is coming our way Un changement vient vers nous
Step by step and day by day Étape par étape, et de jour en jour
We'll live by all that we say Nous vivrons par tout ce que nous disons
Step by step now come what may Étape par étape, maintenant advienne que pourra

Joy :

There's war all around the world Il y a la guerre partout dans le monde
In the name of democracy Au nom de la démocratie
Can't tell the rouge from the just Impossible de différencier les voyous de l'honnête
When they bring hypocrisy Quand ils apportent l’hypocrisie
I see my sisters on the move Je vois mes sœurs bouger
Making sure we all contend S’assurer que tout le monde lutte
Must've lost something on the way Nous avons du perdre quelque chose en route
We reduced ourselves again Nous sommes encore moins nombreux
 
Pre-refrain

Refrain

 

Lupe :
Before we go forth Avant de progresser
We gotta take 'em back, back Nous devons regarder derière nous, derière nous
So we can know what we did Afin de savoir ce qu'on à fait
Cause if we never know what happened in de past Parceque si l'on ne sait jamais ce qui est arrivé dans le passé
Then we can never know, that's what it is Alors nous ne pourrons jamais savoir, c'est comme ça
If we don't do it for us Si nous le faisons pas pour nous
We gotta do it for our kids, kids Nous devons le faire pour nos enfants, enfants
So they don't gotta relive Pour qu'ils n'aient pas à vivre la même chose
See, there's so much happening, it ain't gonna get fix Tu vois, il se passe tellement de choses, ça ne s'arrangera pas.
With singing and rapping and we gotta take action En chantant ou en rappant nous devons agir
And turn that preach into practising Et faire de nos paroles des actes
Cause what happen back then, will be right back again Parceque ce qui s'est passé avant, se reporduira encore
But each one teach one, cause we only as fast Mais chacun apprend aux autres parce que nous sommes seulement aussi rapide
As the last one straggling, so help 'em out Que celui que le dernier d'entre nous alors aidez-les à s'en sortir

Joy :
Step by step day by day Pas à pas, jour après jour
Said it won't be long, it won't be long Ils disent que ce ne sera pas long,ce ne sera pas long,
Step by step come what may Pas à pas, advienne que pourra
I feel it coming on strong Je sens qu'il arrive solidement
Step by step day by day Pas à pas, jour après jour
We gonna overcome Nous triompherons
Step by step come what mayPas à pas, advienne que pourra
As long as we are one Tant que  nous sommes unis

Refrain

 

Published by Red Lions 94 - dans Musique
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 05:00

http://www.lepoint.fr/content/system/media/6/20090812/photo_1250104324097-1-0.jpgMonsieur Mohamed Allag avait 62 ans et était incarcéré à la prison de Fresnes depuis le mois de janvier 2010. Il était retraité et avait trois enfants.

Sa fille à expliquée au journalistes que "il était à l'hôpital pénitentiaire depuis mai et il était placé sous oxygène tout le temps" et que "il n'allait pas bien du tout. Il n'était pas suicidaire, mais il était à bout".  Mohamed Allag à mit fin à ses jours le 28 juillet 2010 à l'hôpital pénitentiaire de Fresnes.

 

Nous exprimons tout notre soutient à sa famille et à ses proches  ainsi que notre profonde peine d'apprendre que le système carcéral a fait une nouvelle victime.

 

Nous avons appris cette affreuse nouvelle hier, puisque les avocats qui suivaient M. Allag ont décidé de déposer des recours auprès de la "justice" pour "défaillance de l'administration pénitentiaire" et "fonctionnement défectueux du service public de la justice".

Si M. Mohamed Allag était en prison, c'est parce qu'il avait oser « défier » l'autorité de l'État en conduisant sans sa ceinture de sécurité. Après s'être fait interpeller de nombreuses fois, la police lui a retiré son permis. La « justice » l'a mis en prison pour avoir conduit sans permis... Mais si M. Allag se passait de cette objet de sécurité, ce n'est pas par plaisir de désobéir mais parce qu'il souffrait d'insuffisances respiratoire et d'une arythmie cardiaque. Il ne pouvait donc pas utiliser sa ceinture.

 

Voilà la logique infernale de l'Etat assassin. Des hommes et des femmes du Peuple se retrouvent priver du droit de vivre parce que l'Etat est incapable d'organiser leur vie quotidienne. Plutôt que d'être au service du Peuple, l'État méprise et humilie les personnes et leur fait subir les pires atrocités. Car il ne faut pas s'y tromper, si M. Allag en est arrivé à faire ce qu'il a fait, c'est parce que les conditions de vie en prisons sont insupportables. Les individuEs y sont écraséEs humiliéEs et mépriséEs. Et cette souffrance est d'autant plus insupportable lorsque l'on est totalement innocent comme c'était le cas de M. Mohamed Allag.

 

Nous ne pouvons que ressentir de la haine envers l'Etat et son système assassin et raciste. La mort de Monsieur Mohamed Allag nous renforce encore plus dans notre volonté de combattre pour l'unité du Peuple dans la lutte pour un avenir meilleur. La route est longue, le chemin est sinueux mais l'avenir est lumineux. Saluons la mémoire de cette homme du Peuple et menons le combat pour lui et pour toutes les victimes du système carcérale.


apreslapluiecoquelicot

 

R.I.P. Mohamed Allag

A bas les prisons des capitalistes !

Tout le Pouvoir au Peuple !

Red Lions 94

Published by Red Lions 94 - dans 94
commenter cet article